Exotics

18 août 2017

Séoul

- Kun ! Il s'est passé quoi avec la Corée ?

- la Corée et la Chine sont des voisins inséparables ! Sur le plan géographique la Corée est le pays le plus proche de nous ! Elle l'est aussi par d'autres choses !

- lesquelles ?

- la civilisation.

- pourquoi ?

- parce que comme la nôtre elle est millénaire.

- c'est quoi les autres points communs ?

- le chamanisme. Le bouddhisme. La riziculture. L'architecture. La musique !

- la musique ?

- l'importance accordée aux instruments à percussion !

- et le chamanisme c'est quoi ?

- c'est la médiation entre les esprits humains et ceux des animaux. Ou avec les morts du clan. Ou avec les enfants à naître. Ou avec les malades à ramener à la vie. Tous ils discutent entre eux. C'est ça le chamanisme !

Bao ! D'autres points communs existent entre la Corée et la Chine !

L'éthique sociale de la Corée qui est influencée par le Confucianisme.

...

Le calendrier.

- le calendrier ?

- il est comme le nôtre !

- ?

- il est basé sur la lune et sur le soleil ! Les mois sont des mois lunaires. Le principe c'est qu'on intercale des mois lunaires dans un cycle solaire pour que l'année reste ensoleillée !

- ??

...

- Bao ! T'as remarqué ? Le drapeau de la Corée du Sud ça reproduit le cercle yin et yang qui est d'origine chinoise. Ça n’empêche pas que la Corée est un pays qui possède ses propres différences ! Par exemple qui utilise son propre alphabet. Syllabaire.

- syllabaire ?

- oui ! Il utilise un ensemble de symboles pour exprimer des sons !

...

Et puis ce qui différencie aussi la Corée c'est sa position géographique !

- ?

- les anciens royaumes de Corée s'étalaient du Nord au Sud. Tu sais ce que les Européens disent quand ils parlent de la Corée ?

- ...

- ils disent qu'elle a le " malheur d'être un chemin naturel " ...

- ça veut dire quoi ?

- ça veut dire qu'elle est l'exemple même des dangers qui menacent les petits États qui se trouvent au voisinage des plus grands. Ces derniers se croient tout permis à leur égard !

Bao c'est pas tout !

... Au 19ème siècle le Japon entre en guerre contre tout le monde ! La Russie la Chine et la Corée. Les Japonais occupent la Corée.

Comme la Chine la Corée va subir les humiliations des Japonais. Par exemple l'armée nippone oblige la population à lui fournir des " femmes de réconfort " ...

-???

... Dans les années 1950 un million de Chinois combattent aux côtés des Coréens du Nord contre la Corée du Sud. La Corée du Sud est soutenue par l'Occident. Cette guerre va durer trois ans. Du côté chinois le fils de Mao y laisse la vie ...

... Un armistice est signé entre les deux Corée. Mais aujourd'hui aucun traité de paix n'existe vraiment ...

- Kun ! Aujourd'hui il se passe quoi en Corée ?

- c'est la Corée du Nord pose un problème !

- pourquoi ?

- parce que personne n'est en mesure d'évaluer le coût d'un effondrement de celle-ci au profit d'une réunification des deux Corée ... Sans l'aide des Chinois la Corée du Nord ne peut survivre. Son économie est en ruine et le peuple crève de faim ! Mais la Chine a ses intérêts. Elle s'y procure les ressources minérales dont elle a besoin et qui n'existent pas en Corée du Sud ! Par ailleurs si les deux Corée se réunifiaient la Chine ne pourrait faire face à un afflux gigantesque de réfugiés en provenance de la Corée du Nord ...

Bao ! Est-ce que nous Chinois on est prêt à accepter une Corée réunifiée ? Je crois pas ! Pour nous la Corée réunifiée représenterait une puissance rivale redoutable !

- mais alors Kun on fait quoi ??

- j'en sais rien Bao ... j'en sais rien ...

...

00078

Posté par soul attitude à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 août 2017

Mianzi

- Kun ! Ça veut dire quoi Mianzi ?

- ça veut dire la face ! C'est une expression !

- ça ne parle pas du visage physique de ton interlocuteur ! C'est sur le plan social ! D'où l'expression "Perdre la face" ...

Pour nous Chinois garder la face en toutes circonstances c'est une question d'honneur et de considération. Tu sais bien Bao ! En toutes occasions nous les Chinois on n'aime pas perdre la face ... On redoute toujours qu'on nous la fasse perdre ! Le besoin de reconnaissance sociale c'est commun à tous les hommes. Mais chez nous c'est poussé à l'extrême ! La meilleure façon de ne pas nous faire perdre la face c'est de n'exprimer aucune critique à notre encontre ! Ni de nous faire du mal !

Tout ça se résume dans le propos de Confucius :

" Ne faites jamais aux autres ce que vous ne voulez pas que les autres vous fassent ! "

Bao !

Faire perdre la face à un Chinois surtout à un dirigeant ça peut être fatal dans les affaires. Pour un Occidental ça semble extravagant !

- pourquoi ?

- parce que pour un Occidental c'est la pensée individuelle qui prime et ça passe avant l'esprit collectif !

- ?

- un exemple !

En 2008 à Paris précédant les Jeux olympiques de Pékin la flamme olympique a été arrachée à une athlète chinoise handicapée. Cet acte a été diffusé par la télévision dans le monde entier. Ça a été perçu comme une action inconsidérée propre à faire perdre la face à tout le peuple chinois.

Ce dernier s'est mis en colère ! La colère ressentie ne s'explique pas seulement par le nationalisme évoqué dans les médias occidentaux. Elle se comprend aussi par la méprise et le non-respect à l'encontre d'une nation entière. Dans un cas comme celui-ci c'est la tradition et le sens de la collectivité qui priment. C'est pour cela que la Chine s'est retrouvée dans un élan à la fois unie et solidaire.

Pour l'affaire des Jeux olympiques c'est la nation chinoise toute entière qui a perdu la face vis-à-vis du monde. Cet acte a été ressenti comme un acte barbare accompli dans le pays renommé pour ses valeurs de liberté et de démocratie. Ce pays s'appelle la France.

C'est un acte qui a été ressenti de façon très négative par tous les Chinois.

- pourquoi ?

- parce que pour nous les Chinois avant tout la liberté elle est fondée sur le respect et sur l'harmonie d'un peuple et d'un pays ...

- ???

00030

Posté par soul attitude à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 août 2017

Famille je t'aime !

- Kun ! La famille c'est important !

La famille ça passe devant l'individu !

- oui Bao ! Mais il y a le sens de la famille et celui de la hiérarchie !

- ?

- la Chine c'est une terre d'obéissance ! La famille c'est la base fondamentale de la société ! L'individu doit tout à la famille. Cette dernière lui lègue son nom et lui donne un prénom ! Le nom de famille l'emporte sur le prénom. Les noms de famille c'est du sérieux ! Ça relève de la tradition !

Il y a peu de noms en Chine !

- ça veut dire quoi ?

- sur 1,7 milliard de Chinois il n'y a qu'une centaine de noms de famille courants !

- et les prénoms ?

- ils sont libres ! Ils reflètent l'époque ou l'espoir des parents pour leurs enfants.

- par exemple ?

- par exemple pour les garçons nés à l'époque de Mao les prénoms les plus courants c'était :

" Construire la République "

" Aimer le peuple "

" Soutenir l'armée " !

Pour les filles :

" Belle fleur "

" Soldat rouge "

" Discrétion distinguée "

...

Bao ! Dans le monde du travail on retrouve ce sens de la famille ! Ça diffère de l'Occident !

- pourquoi ?

- parce-que chez les Occidentaux le prénom accorde plus d'importance au caractère unique de la personne. Il précède toujours le nom. Ça vient du christianisme.

Bao ! Tu sais pas ?

- je sais pas quoi ?

- lors de sa première rencontre avec un Chinois un Occidental doit éviter d'appeler son interlocuteur par son prénom ! Surtout s'il s'agit de son futur chef ! Ce serait un manque de respect !

Bao !

L'humilité est une vertu humaine ...

Le respect de la hiérarchie c'est important !

- ?

Dans le management d'une entreprise si tu es le patron d'une équipe chinoise il faut que tu prouves que tu es un homme de bien ! Instruit. Charismatique. Expérimenté. Tu dois savoir donner des instructions et des ordres tout en restant respectueux et humble vis à vis de tes employés !

Les employés respectent leur chef ! C'est comme une seconde nature. Sans rechigner ils suivent ses directives.

Les employés ne prennent pas d'initiatives ou de responsabilités.

- pourquoi ?

- par respect et par pudeur !

Les patrons d'une entreprise sont considérés comme des parents. Des chefs de famille. Par tous les employés car ils tiennent à manifester leur respect. Voire un vrai dévouement à leur égard. Par conviction et par tradition.

- Kun ! Et le travail dans tout ça ?

- Bao ! Rares sont les Chinois qui se plaignent d'en avoir trop !

À la campagne que la terre soit fertile ou ingrate, féconde ou désertique, ça n'empêche jamais les paysans d'aller aux champs pour travailler !

En ville les magasins et les commerces sont ouverts tous les jours !

Le travail fait partie de notre vie. Il possède une valeur de reconnaissance envers ce que la nature nous a donné.

Bao !

En Occident c'est le labeur de la pensée chrétienne qui domine la relation au travail !

- ?

- on parle de " gagner son pain à la sueur de son front ". Le travail c'est synonyme de douleur !

Bao !

- Kun ?

- tu sais ce que je pense ?

- non ...

- en définitive je pense que les traditions que nous a transmises Confucius sont peut-être les plus aptes à conduire aux prouesses économiques ...

- ????

00135

Posté par soul attitude à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 juillet 2017

Bouddha

- Bao ! Le bouddhisme c'est un des trois grands courants philosophiques qui ont balayé la Chine !

- ?

- il y a pas que ça !

C'est une des trois plus grandes religions du monde !

- c'est quoi les deux autres ?

- le christianisme et l'islam.

Le bouddhisme est né en Inde au sixième siècle avant l'ère chrétienne !

Chez les Chinois il adopte le sens de la morale, de la hiérarchie et de la piété filiale que l'on retrouve dans le Confucianisme !

Le bouddhisme explique l'origine de la vie !

Il enseigne l'amour. Il préconise la tolérance. Il accorde une grande place à la méditation. Il a pour but de délivrer les êtres de la souffrance. Il veut les faire parvenir au statut de bouddha.

- c'est quoi le statut de bouddha ?

- c'est le dépassement des sentiments humains pour parvenir à un stade où la souffrance n'existe plus !

Bao ! Sois pas effrayé !

Le bouddhisme insiste sur le fait que la vie humaine est éphémère.

Pour lui le cycle de la vie passe par un nombre infini de réincarnations. Elles ne s'arrêtent jamais car la perfection est très longue à atteindre. C'est l'état de Bouddha.

Le principe de la réincarnation c'est le principe de la cause à effet !

La vie humaine est le résultat de la vie précédente. Cette dernière peut avoir été celle d'un animal. D'une plante ou d'un être humain. Elle résulte elle-même d'une autre vie antérieure. Elle est décisive pour celle qui suit.

- Kun ! Je comprends pas !

- tout évènement de l'univers et chaque action de notre vie s'expliquent par des causes et des effets !

La vie précédente forme les causes de la vie présente. Les actions de la vie présente constituent des précédents pour la vie suivante. C'est pour ça que la réincarnation nous permet de nous améliorer à chaque fois.

Bao ! Écoute !

"

Un jeune garçon et une jeune fille s'aiment depuis longtemps. Ils sont heureux. Ils sont prêts à se marier.

Quelques jours avant le mariage la fille quitte le garçon sans raison particulière. Pour partir vivre avec quelqu'un d'autre.

Le jeune garçon ne comprend pas.

Il sombre dans la dépression.

Il va dans un temple bouddhiste pour avoir des explications.

Le maître du temple lui montre la scène suivante :

" Sur une plage est allongé le corps d'une jeune fille. Un premier homme passe et la voit. Il reste un moment à côté d'elle. Puis il part.

Un deuxième homme passe. Il ôte sa chemise pour couvrir le corps de la jeune fille. Puis il part aussi.

Le troisième homme qui passe reste. Avec douceur il prend le corps de la jeune défunte et l'enterre avec soin.

Le maître du temple explique :

" La fille en question est la fiancée qui t'a abandonné aujourd'hui. Dans sa vie précédente tu étais le deuxième homme.

Si elle t'a quitté c'est parce qu'elle a rencontré la troisième personne qui a pris soin d'elle.

Sans le savoir elle lui doit la vie.

Et elle est née pour lui. Non pour toi "

Bao !

Le jeune homme comprend soudainement la cause du départ de la fille. Il accepte ce départ sans remords ni rancune. Il retourne dans sa ville pour y vivre désormais une vie sereine et sans rancune !

......

Bao !

Le bouddhisme chinois apprend la moralité dans la société et dans la famille ! La méditation sur la vie et sur son origine.

La reconnaissance pour ce que l'on possède dans la vie.

Tu sais pourquoi nous les Chinois on montre souvent un bouddha rigolard avec un gros ventre ?

- non ...

- parce qu’il se rapproche davantage de l'être humain du quotidien plutôt que d'un saint austère !

Et chez nous il y a aussi un bouddha féminin ...

Le bouddha masculin s'appelle Milefo. Le bouddha féminin s'appelle Guanyin.

Bao ! Milefo et Guanyin portent l'espoir de la vie !

Milefo avec son gros ventre qui est signe d'abondance et Guanyin sur qui repose l'espoir d'un couple qui attend un enfant et à qui les femmes chinoises peuvent se confier !

Bao !

C'est sans équivalent dans d'autres religions qui sont plus macho !

Je t'embrasse Bao ! Bonne nuit !

00312

Posté par soul attitude à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 juillet 2017

Confucius

- Kun ! Et Confucius il parle de quoi ?

- le taoïsme est réceptif. Contemplatif.

Le Confucianisme ça encourage la participation de l'homme. Et sa réflexion dans la société dans laquelle il vit.

Bao ! Le Confucianisme c'est une doctrine à la fois philosophique et sociologique !

Confucius c'est un des maîtres de la morale chinoise !

Il est né en 551 avant l'ère chrétienne. Dans un royaume qui s'appelle Lu. Situé au sud de l'actuelle province du Shandong. C'est la période des Printemps et des Automnes. La Chine se divise en plusieurs royaumes.

Chaque royaume comporte des principautés vassales.

L'ensemble du pays est plongé dans le chaos. Les royaumes se livrent une guerre permanente.

Confucius est soucieux d'ordre et d'harmonie sociale. Il s'oppose aux désordres et aux déchirures du pays. Il consacre sa vie à l'éducation et à la recherche de la sagesse. Il veut établir un idéal entre l'homme et une société juste. Et prospère. Comme au temps de Yao et de Shun.

Bao !

Ça se passe 4000 ans avant l'ère chrétienne ! C'était au temps des premiers rois qui avaient fait de la Chine un monde de prospérité et de paix !

Confucius vit jusqu'à l'âge de soixante-douze ans. Il a trois mille disciples. Ils sont de toutes les origines sociales et de tous les âges.

Bao !

La pensée de Confucius exerce une influence déterminante en Chine. En Corée. Au Japon.

La doctrine de Confucius se base sur des vertus d'humanité et sur la force des rites. Il y a deux éléments. !

Les vertus d'humanité. Et les rituels.

Les vertus d'humanité ce sont les qualités humaines !

L'honnêteté.

La loyauté.

La gentillesse.

La fidélité.

Le dévouement.

Bao !

La personne qui possède et qui respecte ces qualités c'est l'homme de bien !

......

L'homme de bien s'oppose à l'homme de peu.

Confucius :

" L'homme de bien exige tout de lui-même. L'homme de peu demande tout aux autres "

Bao ! Le deuxième élément ce sont les rituels !

- c'est quoi ?

- La politesse.

Le respect.

La piété filiale.

La règle d'or de Confucius :

" Ne faites jamais aux autres ce que vous ne voudriez pas qu'ils vous fassent "

......

Confucius préconise le comportement du " juste milieu ". Il considère que c'est un signe de raison et de sagesse.

Sa préoccupation c'est l'ordre social.

Les valeurs de Confucius ont une double fonction.

Elles s'adressent aussi bien à la politique qu'à la vie de chacun. À ceux qui dominent comme à ceux qui sont dominés.

Bao !

Chacun doit faire des efforts pour rester un homme de bien. Chacun doit accepter qu'il existe des différences et des inégalités.

Le principe c'est que toute réussite sociale s'inscrit dans une société qui est hiérarchisée. Et respectueuse de chaque individu.

Pour Confucius la réussite sociale se trouve aussi bien dans la prospérité d'un pays que dans le mérite d'un individu.

Bao !

L'empereur se plie aux décrets du ciel dont il a le mandat. Les nobles et le peuple sont aux ordres de l'empereur. Les subordonnés à ceux de leurs chefs. Les enfants sont respectueux des parents. L'épouse épaule son mari. Le cadet fait confiance à l'aîné.

La loyauté et la fidélité se doivent entre amis.

- mais Kun ! Quelle est le précepte le plus connu de Confucius ?

- ...

" À quinze ans j'apprends

À trente ans je m'affermis dans la voie

À quarante ans je n'éprouve nul doute

À cinquante ans je maîtrise les décrets du Ciel

À soixante ans je possède un discernement parfait

À soixante-dix ans je suis libre d'agir sans transgresser aucune règle "

.....

Bao ! Cette maxime de Confucius c'est pour t'encourager à progresser à chaque étape de la vie !

Pour Confucius la grande figure éducatrice de la Chine c'est la vision de l'homme sage. Celui qui est travailleur. Respectueux et intègre dans la société des hommes.

- Bao ! Tu sais quoi ?

- ...

- jusqu'au début du vingtième siècle la société chinoise elle est dominée par la morale et non par la loi comme en Occident !

00312

Posté par soul attitude à 23:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 juillet 2017

Taoïste

- bonjour Bao ! T'as entendu parler du Taoïsme ?

- c'est quoi ?

- c'est une doctrine qui a été inspiré par Laozi.

- c'est qui Laozi ?

- Laozi est né en l'an 570 de l'ère chrétienne. Il était archiviste à la cour du roi Zhou. Il se retrouve en désaccords à la cour du roi. Il renonce à son poste d'archiviste. Il se réfugie dans un site calme au pied des monts Qinling. Il y rédige Le Classique de la Voie et de la Vertu. Après ça il quitte la société. Il part vers l'ouest. Sans laisser de trace ! On connaît pas la date de sa mort.

Bao ! Le Tao c'est la voie de la sagesse !

Nous on appelle ça aussi le Dao. Le Dao ça signifie la voie ou le chemin. Laozi explique le fonctionnement de tout ça ! :

" Le Dao engendre l'Un

Un engendre Deux

Deux engendre Trois

Trois les dix mille êtres

Les dix mille êtres portent le Yin sur le dos et le Yang dans les bras

Mêlant leurs souffles ils réalisent l'harmonie "

Pour Laozi la voie de la sagesse forme l'origine du monde et des dix mille choses qui le forment.

Dans le monde du Dao le beau et le laid et le bien et le mal se mélangent. L'un porte en lui le germe de l'autre. Ce qui importe c'est l'équilibre entre les deux éléments. Entre le Yin et le Yang.

Bao ! Tu sais ce qui fonde le taoïsme ?

- non ...

- c'est le Dao Jing.

- c'est quoi ?

- les " Cinq mille caractères de Laozi "

- pourquoi les cinq mille caractères ?

- parce-que l'ouvrage de Laozi comporte 5000 caractères !

Laozi est aussi un philosophe et un sociologue ! Il recherche la Voie et la sagesse dans la vie !

- il dit quoi ?

- il dit qu'il faut encourager le service pour les autres et l'enrichissement par le don.

Il dit :

" Le sage ne garde rien pour lui. Plus il donne aux autres plus il s'enrichit "

Ce sont les principes du taoïsme.

La Voie de la sagesse c'est l'équilibre entre d’un côté l'homme et la nature et de l'autre côté le précepte du non-agir ...

Bao ! Tu sais pas ?

Le Classique de la Voie et de la Vertu reflète une philosophie qui sert de base à l'éducation et à la religion des moines taoïstes.

- et sur le plan social ça donne quoi ?

- Laozi dit que la force de l'homme est insignifiante face à l'immensité de la nature. Et à la complexité de la société ...

Il énonce une vérité simple :

" Si le ciel et la terre ne produisent rien de durable comment l'homme le pourrait-il ? "

Laozi prône le laisser-faire et la passivité. Il est inutile de résister à la nature et de forcer la société.

Bao ! Sur le plan philosophique Laozi enseigne la sagesse pour le bonheur de l'homme. Il préconise le retour à la nature et au calme.

Il souligne les changements perpétuels de toute chose dans l'univers comme dans la société. Entre force et faiblesse. Bonheur et malheur. Prospérité et décadence.

- et sur le plan politique ?

- Laozi est hostile à toute dispute et à toute guerre. Il constate l'impuissance de l'homme devant l'injustice et la guerre. Laozi propose le non-agir et la non-ingérence dans les affaires publiques.

- ?

- le taoïsme facilite l'implantation du bouddhisme en Chine. Le bouddhisme a pour principe de s'éloigner du monde et de se réfugier dans la montagne pour rester en harmonie avec soi-même et avec la nature.

Bao ! Le taoïsme c'est un défi à la mort !

Le bouddhisme croit en la réincarnation. Il contourne la mort.

Le taoïsme croit que l'homme peut devenir immortel. En suivant les principes de la Voie.

En ayant recours à l'alchimie extérieure et à l'alchimie intérieure.

L'alchimie extérieure c'est l'équilibre du corps par la gymnastique. Par la diététique. Par la technique du souffle.

L'alchimie intérieure vise l'esprit par la méditation. La concentration et la visualisation.

Chez les taoïstes tout homme qu'il soit lettré général ou mendiant peut devenir immortel. Donc un dieu ou un esprit s'il arrive à trouver la Voie.

On trouve ainsi le dieu du Nord. Le dieu de l'eau. Le dieu de la littérature. Le dieu de la cuisine. Le dieu de la fortune.

Bao ! Tu vois pas ?

Les Chinois sont pétris d'images de dieux bienveillants. De génération en génération ils continuent de rendre hommage à ces dieux ...

00329

Posté par soul attitude à 00:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2017

Syd

- Bao ! T'as entendu parler de Syd Barrett ?

- c'est qui ?

- le fondateur des Pink Floyd ! Un groupe de rock né dans les années 1960 en Grande-Bretagne ! Occident.

- il faisait quoi ?

- il était guitariste. C'est l'astre noir du groupe. Parcours atypique. Enfance choyée. Starisation. Eclipse.

.....

Jusque-là rien d'anormal. En 1963 Syd s'intéresse aux Beatles et aux Stones. Il fume de la dope. Il drague les filles.

1967. C'est le Summer of Love.

Ce soir-là dans un club londonien les Pink Floyd se préparent à jouer ...

Dans les coulisses Syd s'explose la tête. En des milliers de fragments psychédéliques. Ses yeux sont noircis

au khôl. Ils se gonflent. Son regard est vitreux.

Impossible de communiquer avec Syd.

Ça dure toute la soirée. Syd est affalé sur une chaise. Il fait face à un miroir sale. Qui lui renvoie son image.

Pendant ce temps les autres comparent leurs fringues hippies. Ils accordent leurs guitares. Rick Wright le clavier est chargé d'accorder les instruments. Roger Waters le bassiste est atteint d'amusie.

- c'est quoi l'amusie ?

- c'est une forme d'aphasie. Le rythme, la mélodie et les accords n'ont plus aucune signification dans ton esprit l'espace de quelques secondes.

Syd est préoccupé.

" Il faut rester accordé pendant le concert ... "

Dans le psychisme de Syd règne l'anarchie. Elle torpille son inspiration.

Les trois autres attendent sur scène. Syd ne vient pas.

Face au miroir Syd s'extrait de ses rêveries narcissiques. D'un geste il vide le contenu d'une boîte de tranquillisants. Mandrax. Sur la table il broie les cachets en tout petits morceaux. Il s'empare d'une bouteille de Brylcreem qu'il vide sur le petit tas.

- Kun ! C'est quoi le Brylcreem ?

- c'est du gel pour les cheveux ...

Syd plonge ses mains dans la bouillie. La soulève. Se la renverse sur la tête. Ça se répand dans les cheveux.

Ça coule le long du cou.

Syd se tourne. Il prend sa Telecaster blanche. Celle couverte de dizaines de petits miroirs.

Il avance vers la scène. C'est le brouillard.

.........

Les tams-tams installent une ambiance de transe. La basse commence à bourdonner. L'orgue démarre un solo à l'orientale.

Syd :

" Je n'y arriverai pas. Je suis le leader du groupe. Je dois jouer. Montrer la voie "

Syd laisse échapper quelques sons de sa Telecaster. Il fait courir son bottle-neck le long du manche. Ça sonne étrange. L'angoisse monte.

Dans le public on a l'impression qu'il joue seul. Pour lui. Dans son univers. Il fait pas cas des autres. Jamais.

Les projecteurs commencent à chauffer la scène. La lotion de Syd coule de partout. Effrayant. Les pilules écrasées dégoulinent et collent à son visage.

LSD.

Quelque chose ne va pas. Syd se transforme en caricature. La sienne. On dirait une effigie qui fond sur place.

.........

Syd. Un ado de 16 ans. Les jambes croisées. Il est assis sur le perron de la maison. Celle de sa mère.

Propriété familiale à Cambridge.

Syd joue avec un chaton. Les cheveux ni trop longs ni trop courts. Bon écolier. Consciencieux. Doué pour

l'art. Intelligent. Extraverti. Il plaît aux filles.

En 1963 il rejoint son premier groupe. Les Geoff Mott and the Mottoes. Reprises de Cliff Richard (Shadows).

Puis il les laisse. Dans une autre formation il tient le rôle du bassiste. Ce sont les Hollerin Blues. Avec les Tea Set il s'entraînera dans tous les clubs folks de la ville.

Là il rencontre trois étudiants en architecture.

Roger Waters. Il sera bassiste et manager des Pink Floyd.

Waters mesure deux mètres.

Il déteste les gens.

Nick Mason. Futur batteur des Pink Floyd. Il arrive de Londres. Et de la haute société. Luxe. Voitures de sport. Nick est plus alcoolique que hippie.

Rick Wright. Un autre londonien. Futur clavier des Pink Floyd. Il fréquente la même université que Waters et Mason. Rick fume le hasch. Et écoute du jazz.

Il se débrouille au clavier.

Bao !

Le groupe est mauvais. Et puis les drogues commencent à circuler autour du groupe.

..........

Syd Barrett a trois passions dans la vie.

La musique.

La peinture.

La religion.

La religion. Mysticisme oriental. Le Sentier des Maîtres.

Avec des camarades d'université Syd pratique la méditation.

Contemplation de la pureté.

Lumière intérieure.

Sagesse dans les énigmes cosmiques.

..............

C'est une foi nouvelle. Syd est tenté. Mais il est rejeté par le groupe. Il a 19 ans. Trop jeune. Ça le marquera toute sa vie.

Syd perd tout intérêt pour la religion.

Il abandonne la peinture. Pourtant son talent lui a permis d'obtenir une bourse pour Camberwell. Une école d'art réputée.

Sans religion et sans peinture Syd commence à s'éteindre.

Reste la musique.

Les Pink Floyd ne sont pas inspirés. Pas de compos originales. Ils ne savent pas quoi faire.

.....

Le nom de Pink Floyd c'est une idée de Syd. D'après un disque de blues où figurent deux musiciens américains. Pink Anderson et Floyd Council.

Les deux prénoms ça va bien ensemble.

Peter et John sont deux personnages clé de la contre-culture londonienne. À un concert des Pink Floyd ilssont dans le public. C'est un des premiers concerts auquel assiste Peter. Lui et John sont impressionnés.

Ils proposent au groupe d'être leurs managers.

Peter :

" Je connaissais pas grand-chose au rock. J'étais fasciné par le son de la guitare électrique. À ce moment-là le Floyd venait de passer semi-pro. Ils voulaient tout arrêter ! C'est là que John et moi on intervient "

Le courant passe avec Peter et John. Le groupe change d'avis.

Peter et John ont une idée de génie.

" Il faut qu'il y ait des jeux de lumière pendant les concerts "

Les Floyd signent avec Peter et John.

Les Floyd deviennent l'étendard du mouvement underground britannique à Londres.

Il ne reste plus au Floyd qu'à écrire des compos originales.

C'est là que Syd s'avère indispensable.

Peter :

" Syd est doué. Il possède une créativité extraordinaire. Les premières chansons ont été écrites en moins de six mois. Syd a tout fait "

Bao !

La première compo de Syd pour le Floyd c'est " Arnold Layne " !

- ça parle de quoi ?

- d'un travesti de banlieue qui vole des dessous féminins suspendus à un fil à linge ... Syd l'a vraiment vu !

Le morceau est bizarre. L'orgue fait penser à Fellini. Syd chante de façon monocorde ...

........

Le Floyd devient la coqueluche du Londres branché. La musique est originale. Jamais entendu ça avant.

Brian Epstein se répand en louanges.

- Kun ! C’est qui Brian Epstein ?

- le manager des Beatles ... Brian parle des Pink Floyd sur une radio française. Sa déclaration est reprise dans tous les médias.

À Londres Pink Floyd joue tard le soir pour une émission qui s'adresse aux teen-agers. Top of the Pops.

Bao ! Syd est influencé par les Stones. Les Beatles. Les Byrds. Le groupe Love.

Le culte du Floyd grandit au fur et à mesure que la créativité de Syd trouve son rythme. Syd propose un mix entre la littérature anglaise à la Lewis Carroll et une inspiration rococo et déjantée.

" The piper at the gates of dawns " c'est le premier vinyle des Pink Floyd. Il est enregistré avec le " Sgt. Pepper " des Beatles dans les mêmes studios d'enregistrement.

Les Beatles et les Pink Floyd se rencontrent. Paul McCartney débarque dans le studio où enregistrent les Floyd. Il fume un joint avec Syd.

" The piper at the gates of dawns " c'est l'album qui capte la créativité de Syd sous acide.

Les morceaux parlent de félins ... De pensée chinoise. De fables exotiques.

Syd :

" Une nuit je dors dans les bois après un de nos concerts. Une fille se présente à moi. Elle s'appelle Emily "

Syd plane comme un cerf-volant dans le ciel.

Cette rêverie donne naissance à son titre : " See Emily Play "

" See Emily Play " devient le premier hit des Pink Floyd. C'est le chef-d’œuvre de Syd. Il sera repris quelques années plus tard par David Bowie dans son album " Pin Ups ". En hommage à Syd Barrett.

" See Emily Play " atteint le top 5 des charts britanniques.

Succès pour le groupe des Pink Floyd.

.........

Mais rien ne va plus dans le groupe.

Pour la promo de " See Emily Play " les Pink Floyd passent plusieurs fois à l'émission Top of the Pops.

La première fois Syd s'habille comme une pop star.

La seconde fois il débarque en guenilles.

Ça se détériore.

Le regard de Syd se fige peu à peu. Il fout la trouille à tout le monde. Syd fixe le vide devant lui. Il consomme de l'acide en quantités énormes.

Les problèmes de Syd remontent à l'enfance.

Syd est le plus jeune d'une famille nombreuse.

À 12 ans il est traumatisé par la mort de son père. La mère de Syd le couve de façon abusive.

Elle omet de lui faire comprendre qu'il existe une frontière entre le rêve et la réalité.

Syd :

" Quand on est jeune on est censé s'amuser. Je ne sais pas pourquoi ... mais je ne me suis jamais amusé ... Pourquoi ? "

Le groupe :

" On a fait des conneries. Après le succès de " See Emily Play " on s'est mis à vouloir faire du fric. On a mis la pression sur Syd. On voulait qu'il écrive un autre tube. Même si on était adulés à Londres les concerts en banlieue étaient atroces. Avant " See Emily Play " on nous lançait toutes sortes de saloperies sur scène.

Après les fans ne voulaient plus entendre que " See Emily Play " Ils étaient devenus hystériques "

Syd sombre dans la paranoïa.

Le groupe :

" D'un côté Syd est le compositeur et le leader du groupe. De l'autre les absences de Syd deviennent trop difficiles à gérer "

Une nouvelle compo de Syd :

" Jugband Blues ". Ça figure dans l'album : " A saucerful of Secrets ".

Ce sera la dernière compo de Syd pour les Pink Floyd.

Le groupe :

" Syd savait ce qu'il se passait dans sa tête. " Jugband Blues " c'est une auto-analyse de sa schizophrénie "

Les paroles de Syd dans le morceau :

" Vous pensez à moi. C'est gentil de votre part. Mais je vous rappelle que je suis pas avec vous. Qui a écrit cette chanson ? "

Syd invite un orchestre de l'Armée du Salut pour jouer au milieu du titre. Les autres ne comprennent pas.

Ils n'en peuvent plus.

Syd est viré du groupe.

.......

Les Pink Floyd continuent.

Ils créent des concepts-albums. Ils reprennent les idées de Syd.

Ça fera leur fortune.

Depuis 1968 David Gilmour est le guitariste des Pink Floyd. Il remplace Syd au pied levé.

Il connaît Syd. C'est son meilleur ami.

David accompagnera Syd jusqu'à la mort de ce dernier. En 2006.

Syd avait 60 ans.

barrett_1435485c

Posté par soul attitude à 22:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2017

Démocratie !

- Bao ! Ce sont les " Trente Glorieuses " chinoises qui sont à l'origine d'une nouvelle classe sociale en Chine !

- ils sont combien dans cette nouvelle classe sociale ?

- 400 millions ! Ce sont les nouveaux consommateurs ! Et encore ils sont bien plus que ça !

- pourquoi ?

- parce-que je n'inclus pas les fonctionnaires ! Les cadres et les employés des entreprises privées. Ou de l'État. Tous ceux-là bénéficient d'avantages.

- c'est quoi ces avantages ?

- des voyages. Des vacances. Des fonds !

- quels fonds ?

- des fonds qui permettent l'accès à la propriété immobilière. C'est pas tout ! Il y a aussi les primes ordinaires. Les primes traditionnelles à la fin de l'année.

Ce sont des revenus qui sont pas déclarés ! Donc pas imposables.

Bao ! Ces revenus peuvent représenter de deux mois à deux ans de salaire ! C'est toute une classe moyenne qui émerge.

- et alors ?

- c'est cette classe moyenne qui va constituer un élément de stabilité sociale.

Bao !

La question c'est de savoir si oui ou non elle va réclamer plus de droits ...

....................

- ça commence comment ?

- le 17 mars 2003 Sun a vingt-sept ans. Il est diplômé de l'Institut des Sciences et de Technologie de Wuhan. Il vient d'être recruté par une usine de confection. À Canton. Comme d'hab il sort pour se rendre dans un café Internet. Sur la route la police de proximité l'arrête. Il n'a pas sa pièce d'identité ou de hukou sur lui.

- c'est quoi le hukou ?

- c'est une carte de résident provisoire. Un livret qui enregistre les différentes résidences. Un passeport intérieur. Un instrument qui contrôle la population. Il prétend mieux administrer le pays. Et lutter contre l'exode rural. Il a été mis en place par le régime de Mao.

La police dirige Sun vers le Centre d'accueil et de renvoi de la ville.

Sun est torturé.

Il meurt.

Le 25 avril 2003 le Journal des villes du Sud publie un article :

" Un jeune diplômé est arrêté. Il est battu à mort faute d'une carte de résidence provisoire "

La nouvelle circule en Chine sur l'Internet. Elle stupéfie le pays entier.

- ?

- Bao ! Ce drame révèle le problème du hukou. Le hukou est injuste. L'affaire de Sun met en lumière la façon dont sont traités les ouvriers migrants en ville.

Elle montre une société qui ne réfléchit pas sur elle-même. Que lorsqu'elle se trouve confrontée à des évènements particuliers.

Bao ! Le hukou c'est un héritage du passé. Il soulève la question de la terre en Chine.

En 1950 le régime de Mao prend une série de mesures.

La réforme agraire.

La collectivisation des terres.

La socialisation de l'économie.

Le communisme consiste à partager les richesses du pays au profit du peuple. La loi sur la réforme agraire autorise le régime à redistribuer la terre aux paysans.

Avant les paysans ne possédaient rien. Avec cette loi ils possèdent une terre. Il y a une contrepartie. Les paysans sont contraints de rester à la campagne. Ils n'ont pas le droit de s'installer en ville.

C'est de là que vient le hukou. Il sépare la population chinoise en deux catégories. La population citadine et la population rurale. Il distingue les habitants de la ville et ceux de la campagne.

Les Chinois se retrouvent divisés en deux catégories.

La première est constituée par une population citadine. Fonctionnaire. Elle bénéficie d'une protection sociale. Complète. Assistance médicale. Logement gratuit. Retraite. Quotas alimentaires. Céréales. Viande. Huile. Œufs. Textiles.

....................

La deuxième catégorie de Chinois est constituée par la population rurale et paysanne. Au moment de la réforme agraire elle bénéficie de la distribution des terres. Elle n'a pas le droit de circuler ni de s'installer en ville.

En 1961 le Comité central approuve un rapport qui interdit à la population chinoise de circuler librement. Il établit un " centre d'accueil et de renvoi " dans les grandes villes. Le but c'est de consolider la pratique du hukou.

- ça veut dire quoi ?

- ... Interdire à la population rurale de venir en ville sans certificat de résidence. Ce dernier prouve qu'elle possède une résidence à la campagne. Et donc elle n'a pas le droit de venir en ville. Et de s'y installer. Elle est renvoyée dans ses lieux d'origine.

Bao ! C'est une atteinte à la liberté !

Sous le régime de Mao le hukou concerne les citadins et les ruraux.

Depuis les années 80 le hukou n'est plus adapté au développement du pays. Ni à sa croissance.

L'atelier du monde exige de plus en plus de main d'œuvre à bas coût. En Chine elle vient des quatre coins du pays.

Le drame de Sun a un grand retentissement dans la société.

Il remet en cause le système établi par Mao.

En 2003 un rapport est diffusé par les autorités. Il protège la population rurale qui se trouve en ville pour une raison légitime.

Il met un terme au système " Accueil et renvoi " qui renvoyait les paysans dans leurs campagnes. Il va être aboli en trois mois.

C'est un grand pas vers la liberté. Et la démocratie.

..........

Le prix a été lourdement payé par un jeune homme qui aurait dû profiter pleinement de la vie. Comme tous les jeunes de son âge. Ce garçon s'appelait Sun Zighang.

Bao !

Le sacrifice d'une vie a changé le destin de la population rurale.

Aujourd'hui elle peut circuler en ville sans crainte d'être arrêtée.

Xu Zhiyong est député à Pékin. Lors de l'annonce de l'abolition du système d'accueil et de renvoi des paysans dans leurs campagnes il décrit son émotion.

" À cet instant je suis assailli de mille sentiments. Quel bonheur d'apprendre qu'une nouvelle époque pleine d'espoir s'ouvre devant nous.

Mais quel cœur lourd je ressens en même temps.

Quoi qu'il en soit il s'agit d'un énorme progrès. Je ne peux m'empêcher de noter ces mots dans mon journal : je t'aime la Chine ! "

Bao !

C'est une déclaration type de notre peuple.

Elle reflète notre caractère simple. Et complexe. Malgré les vicissitudes de la vie l'espoir l'emporte toujours.

......................

Bao !

Les classes moyennes continuent leur progression.

Avant l'arrivée de Deng Xiaoping en 1978 tous les Chinois sont prolétaires. Ils sont privés du droit de propriété.

Deng prône l'ouverture.

Dans les années 1950 l'État réquisitionne toutes les entreprises privées. La réforme agraire permet à l'État de posséder tous les biens du pays. Le peuple dispose seulement du droit d'utilisation du sol. La richesse est condamnée. Le droit de propriété n'existe pas.

En 1978 Deng Xiaoping lance un slogan :

" Qu'une partie des Chinois s'enrichisse ! "

Il incite un milliard de Chinois à s'enrichir.

En trente ans la Chine voit apparaître une population de nouveaux riches. Des propriétaires de biens immobiliers. Des propriétaires de voitures.

- de voitures ??

- la voiture c'est un signe de modernité. De richesse. C'est l'accès à une liberté nouvelle. Celle de circuler.

Bao !

En 2006 la classe moyenne s'élève à plus de 100 millions de Chinois. En 2012 à 600 millions !

Une transformation silencieuse a lieu.

De prolétaire je deviens propriétaire.

L'état commercialise le marché immobilier !

Il autorise les citadins chinois à devenir propriétaires de leur logement ! En ville la propriété des logements était détenue par l'État. Aujourd'hui elle est transférée à ceux qui les habitent. Pour une bouchée de pain.

Du jour au lendemain 200 millions de citadins deviennent propriétaires. Ils ont le droit de vendre leurs biens immobiliers. Ou d'en acheter d'autres.

À la campagne les paysans conservent leurs terres. Mais ils peuvent vendre leurs maisons.

Bao !

Il n'y a pas de sdf en Chine !

- pourquoi ?

- parce-que lors de la réforme agraire les logements et les terres ont été distribués à toute la population.

Même les plus pauvres ne se soulèvent pas contre le gouvernement.

Malgré la colère qui gronde contre la corruption et les injustices.

Dans le même temps le nombre de propriétaires de voiture augmente !

En 1990 à Pékin le nombre de voitures s'élève à 1000 véhicules. En 2011 à plus de 3 millions !

Bao ! En Chine sans véhicule la vie et la prospérité n'ont pas de signification.

Une nouvelle population fait son apparition. Elle est riche.

Très riche.

L'écart entre les richesses se creuse de plus en plus. Entre les nouveaux riches et les plus démunis.

Dans l'histoire de la Chine la classe moyenne est nouvelle.

Au départ elle est constituée par des entrepreneurs. Des dirigeants d'entreprises. Des managers. Des ingénieurs. Des techniciens. Des cadres fonctionnaires.

Elle s'agrandit avec l'arrivée des médecins. Des enseignants. Des seniors et des juniors qualifiés. Et diplômés. En Chine ou à l'étranger. Ils possèdent une formation supérieure. Technique ou littéraire. Ils ont rallié le monde de l'entreprise et de l'innovation. Ils forment une classe de cols blancs.

Mais on leur fait des reproches.

- ?

- ils sont consuméristes. Arrogants. Ils en ont rien à foutre des problèmes de la société chinoise.

- Kun ! Et la démocratie dans tout ça ?

- Bao !

Depuis la réforme de Deng Xiaoping les revenus des Chinois ont été multipliés par 10.

Dans les grandes villes comme Shanghai ou comme Pékin la valeur des biens immobiliers a été multipliée par 50.

.............

La classe moyenne est la première à avoir bénéficié de la politique d'ouverture de Deng.

Elle le soutient. Elle condamne la violence.

Elle ne supporte pas le désordre.

Elle espère assumer une certaine responsabilité sociale.

Petit à petit elle réclame des droits. Et des libertés individuelles.

Aujourd'hui elle incarne un espoir.

Cet espoir est soutenu par le régime communiste.

Bao ! La démocratie c'est pas pour demain !

........

00082

Posté par soul attitude à 22:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 juin 2017

Mao

- Bao ! En 1949 Mao est victorieux !

Il dirige la Chine ! L'ordre est établi. Il y a un prix à payer.

- c'est quoi ?

- la terreur bat son plein. Elle s'exerce contre les anciens propriétaires. Les brigands qui sillonnent les campagnes. Et pillent. La corruption est partout.

...

Mao veut une ouverture à l'extérieur.

- ?

- la Chine s'aligne sur l'URSS. Elle met en place un plan quinquennal.

- c'est quoi un plan quinquennal ?

- un ensemble de mesures économiques pour reconstruire un pays. Ça dure cinq ans.

La Chine privilégie l'industrie lourde.

Mais elle se replie sur elle-même.

Les États-Unis c'est l'ennemi.

...

- le Parti communiste est omniprésent. Six millions de membres. Il épure le pays.

- ?

- il élimine les notables. Il encadre les syndicats. Les mouvements de femmes. Les jeunes.

Mao veut adapter le marxisme de Lénine à la Chine.

Il introduit une réforme agraire. Il dit :

" Le système de la propriété terrienne repose sur l'exploitation féodale exercée par les propriétaires fonciers. Ça doit être aboli. La propriété terrienne des paysans doit être instaurée pour libérer les forces productives. Préparer la voie à l'industrialisation de la Chine ".

Bao !

La réforme est appliquée sur tout le territoire chinois.

Les associations de paysans organisent des meetings. Elles érigent des tribunaux populaires. Ces derniers livrent les propriétaires à la vindicte de la foule.

Les propriétaires sont exécutés en public. Cinq millions de Chinois.

- pourquoi ?

- en Chine le féodalisme règne depuis des siècles. Il faut l'anéantir !

50 millions d'hectares vont être redistribués. 120 millions de paysans acquièrent leur indépendance.

Bao ! Cette politique apporte deux aspects positifs !

Le premier c'est que les paysans chinois bénéficient d'un enseignement qu'ils non jamais connu avant.

- le deuxième ?

- les femmes sortent de leur condition. Elles bénéficient de crèches et d'écoles pour leurs enfants.

Mao veut retenir la population rurale dans les campagnes.

Il redistribue la terre.

En 1960 il rompt avec l'URSS.

- et le Grand Bond en avant ?

- en 1957 il lance le mouvement des " Cent Fleurs ". Il veut favoriser la libre expression.

Il élimine ses adversaires.

Le " Grand Bond en avant " c'est pour inciter les Chinois à produire de l'acier en masse.

- pourquoi l'acier ?

- c'est le symbole de l'industrialisation ! Mao engage toute la Chine.

C’est un échec.

- pourquoi ?

- les hauts fourneaux et les ateliers ruraux doivent produire. Mao veut que les paysans se détournent du travail de la terre.

Les Chinois connaissent les trois années les plus sombres de leur existence. Les famines s‘enchainent. Plusieurs dizaines de millions de Chinois meurent de faim.

La plus grande famine du 20ème siècle.

Le pouvoir dit :

" C’est une catastrophe naturelle " ...

Mao veut masquer son échec. Il faut trouver des coupables.

Il lance un autre mouvement. La " Grande Révolution culturelle prolétarienne ".

Pendant dix ans il écarte tous ses adversaires. Des intellectuels.

Il se refait une légitimité.

Il a une idée.

Déjà éprouvée par Hitler et Staline. Et les tyrans du monde entier. Passés. Et à venir.

- c'est quoi ?

- le culte de la personnalité !

Ça prend pas.

La Chine plonge dans le chaos. Elle est incontrôlable. Aux yeux du monde entier.

Les valeurs traditionnelles sont renversées.

La hiérarchie n'existe plus.

Les enfants dénoncent leurs parents.

Les élèves frappent leurs professeurs.

Les voisins accusent les voisins.

Les écoles sont fermées.

Les hôpitaux abandonnés.

Les sciences rejetées. L'histoire bafouée. Ou travestie.

Les intellectuels sont méprisés et humiliés en public.

Bao ! C’est le chaos.

La " Grande Révolution culturelle prolétarienne " est une catastrophe. Économique. Culturelle. Humaine.

Les Gardes rouges sont les piliers de la Révolution culturelle. Ils sont jeunes. Ils fuient les campagnes.

Mao a peur. Il veut les éloigner. Il les renvoie à la campagne. Il veut les contrôler. Ils ne doivent pas trahir sa révolution.

Mao crée un autre mouvement.

" Monter dans les montagnes et descendre à la campagne ".

Les jeunes Chinois de la ville sont plus cultivés que ceux des campagnes. C'est dangereux.

Entre les années 1970 et 1980 Mao envoie 17 millions de jeunes Chinois des villes à la campagne. Ils partent à la fin de leurs études secondaires. Ils travailleront dans les campagnes jusqu'à la fin de leur vie.

Mao veut obliger les jeunes intellectuels à s'unir aux masses.

En 1975 Mao lance le thème des " Quatre modernisations " ...

- c'est quoi ?

- l'agriculture. L'industrie. La science. La défense.

Mais Deng Xiaoping revient.

- c'est qui ?

- " L'homme qui a réveillé la Chine " !

- ?

- Mao l'a éloigné du pouvoir.

Mao meurt en 1976.

Deng le remplace en 1977 ...

1033

Posté par soul attitude à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juin 2017

40 ans

- Bao ! La Chine cherche une nouvelle voie ! Une autre Chine émerge. Elle est instruite. Elle est jeune. Elle prépare sa renaissance. Le pays regorge de ressources naturelles. D'entrepreneurs. Le contact avec les Occidentaux est positif. Avec les Japonais aussi !

Sun Yat-sen fait son apparition. Il est né en 1866.

- il vient d'où ?

- c'est un médecin ! Il va se transformer en leader révolutionnaire. En homme d'état. Le père de la Chine moderne. Il est pas issu d'une dynastie. En 1905 il fonde le Guomindang.

- c'est quoi ?

- le parti nationaliste chinois ! Sun Yat-sen rêve d'une république nationaliste. Démocratique. Socialiste.

- il fait quoi ?

- en 1911 il proclame la république. La dynastie des Qing c'est fini. C'est la fin de l'Empire. Mais il est pas seul à vouloir que les choses changent en Chine !

De nombreux intellectuels chinois veulent du changement. Ils prennent comme exemple ce qui se passe à l'étranger. Ils veulent rénover la culture chinoise. Recouvrer l'indépendance intellectuelle.

- Bao ! Ils veulent une révolution. Politique. Sociale. Scientifique. Ils ont une volonté. Une détermination.

- c'est quoi ?

- construire une vraie république. Libérer 400 millions de Chinois !

- ?

- depuis la nuit des temps les Chinois sont paralysés par leur empire. Féodal. À l'initiative de Sun Yat-sen deux mouvements politiques vont naître !

- ?

- le Mouvement de la nouvelle marée. La Ligue des pieds naturels.

Le Mouvement de la nouvelle marée c'est pour favoriser le développement de la pensée dans la Chine nouvelle. S'affranchir de la pensée bridée ...

La nouvelle Chine doit construire ses propres idées. Les développer.

- et la Ligue des pieds naturels ?

- c'est pour les femmes. Elles doivent s'affranchir des pieds bandés.

Il y a aussi une classe industrielle qui émerge. Compliqué à mettre en place.

- pourquoi ?

- le peuple ne suit pas Sun Yat-sen. Les Chinois sont pas habitués à suivre un leader. Ils sont incapables de soutenir la république. Pour eux c'est nouveau. Ils sont assommés par l'ancien régime.

- il se passe quoi ?

- les tentatives du parlement pour faire passer la république échouent. Cette dernière sombre dans la division. Et le chaos. Les soldats préfèrent s'engager auprès des seigneurs de guerre. Ils sont plus généreux !

- c'est quoi les seigneurs de la guerre ?

- des tyrans locaux. La république ils en ont rien à foutre. Ce qui les intéresse c'est le pouvoir. Et l'argent. Ils préfèrent ça plutôt que de soutenir la jeune république.

La Chine sombre dans l'anarchie.

Les étudiants tentent de prendre le relais. Ils manifestent à Pékin. C'est une manifestation patriotique. Ils veulent adapter la Chine au monde moderne. À ce qui se fait à l'étranger. Ils réclament l'abolition des traités inégaux.

Les paysans réclament du changement dans les campagnes.

Bao !

Le premier parti communiste chinois va naître.

Il est influencé par l'Union soviétique. Dans ce parti quelqu'un est présent.

- c'est qui ?

- Mao Zedong ! Il commence sa carrière politique !

Le Parti communiste et le Parti nationaliste vont coopérer. Le Parti nationaliste est dirigé par Sun Yat-sen. Ce dernier meurt en 1925. Un jeune général prend la relève. Il s'appelle Tchang Kai-chek.

Ce dernier veut conquérir la Chine avec l'aide des communistes.

Et puis ... Il se retourne contre eux ! Un auteur français parle de cette trahison de Tchang Kai-chek ...

- c'est qui ?

- André Malraux. Il raconte ça dans un livre qui s'appelle " La condition humaine " ...

Tchang Kai-chek prend le pouvoir en Chine. Pendant dix ans il va diriger le pays. Il obtient de bons résultats !

- il fait quoi ?

- il a de la chance ! La croissance de la Chine est vigoureuse. Tchang Kai-chek se fait aider par de grandes familles d'affaires chinoises. Celles qui ont été formées dans les universités américaines.

Il en épousera une des filles.

...

C'est la deuxième guerre mondiale.

Les Japonais envahissent la Chine. Tchang Kai-chek s'enfuit.

Mao proclame la république dans la province du Guangxi. Il veut imiter les Soviétiques.

- Kun ! Comment deux chefs peuvent s'imposer en Chine ?

- ils peuvent pas ! C'est la guerre civile.

Tchang Kai-chek poursuit Mao. Mao doit fuir.

C'est le début de la Longue Marche ...

- elle dure combien de temps ?

- un an ! Beaucoup de morts. Ils se comptent par milliers. Au départ 150 000 hommes. À l'arrivée 30 000 ...

Mao s'affirme comme le chef incontesté du parti communiste chinois ...

Huit années de guerre avec les Japonais se succèdent. La période va être une des plus dures pour la Chine. Aujourd’hui les effets s'en font toujours sentir ...

- il se passe quoi ?

- en 1937 les troupes japonaises mettent la ville de Nankin à sac. Les Japonais massacrent 200 000 civils. Ils violent 20 000 femmes. Un tiers de la ville est brûlé.

...

Les Japonais occupent la Chine pendant dix ans.

Bao !

Durant la guerre l'ennemi à abattre c'est l'Allemagne et le Japon. On les appelle les forces de l'Axe. Pour l'Holocauste l'Allemagne s'est repentie. Pour les massacres commis les Japonais n'ont jamais voulu reconnaître qu'ils en étaient les instigateurs. Le Japon refuse de reconnaître ses crimes. C'est pas mentionné dans les livres d'histoire. Les jeunes Japonais ne savent pas ce qu'il s'est passé.

- et Tchang Kai-chek dans tout ça ? Il devient quoi ?

- il n'arrive pas à vaincre l'inflation. Et la corruption. Il n'emporte pas l'adhésion du peuple chinois. Les Chinois ne lui font pas confiance.

Pour Mao c'est l'inverse !

- il fait quoi ?

- il cultive l'image d'un pouvoir intègre ! Il s'appuie sur son armée. L'armée rouge. Elle est composée de jeunes paysans. Elle est proche du peuple. La propagande joue un rôle important.

Mao construit sa république autour de trois axes fondamentaux :

La paysannerie

L'armée

La jeunesse

Le pays passe avant l'individu ...

- et les Japonais dans tout ça ?

- ils sont battus en 1945.

Le combat entre nationalistes et communistes chinois reprend. Plus acharné que jamais.

Les Nationalistes menés par Tchang Kai-chek sont soutenus par les Américains. Ils sont vainqueurs. Mais toujours rejetés par le peuple. Trop corrompus.

- et Mao ?

- il continue de tracer sa route ! En 1949 il entre dans Pékin. Il est à la tête de deux millions de soldats. Sur la place Tian' anmen il fait une déclaration. Il proclame la République populaire de Chine.

- et Tchang Kai-chek ?

- il s'enfuit à Taïwan.

Bao ! Ça ressemble à ce qui s'est passé en Allemagne à la fin de la deuxième guerre mondiale ! Sur deux rives opposées les familles séparées vont s'observer 40 ans avant de se retrouver

...

00035

 

Posté par soul attitude à 20:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]